Écrit par  2017-07-10

Le Gabon, leader de la biodiversité ?

(0 Votes)
700 espèces d’oiseaux, 98 espèces d’amphibiens, entre 95 et 160 espèces de reptiles, près de 10 000 espèces de plantes, plus de 400 essences forestières et 198 espèces différentes de mammifères. Ces chiffres impressionnants font du Gabon le pays d'Afrique avec la plus grande variété et quantité d'animaux. La Gabon, leader de la biodiversité ? Les 13 parcs nationaux constituent des points de contacts privilégiés et d’observation directe de ce vivier. Grâce à ces parcs, la nature Gabonaise dévoile aux scientifiques des trésors exceptionnels. Le parc d'Akanda, sur la côte atlantique, est l’un des sites les plus importants d’Afrique centrale pour les oiseaux migrateurs d’Europe. Les grandes plages offrent un refuge pour les espèces d'oiseaux aquatiques, tandis que les vasières abritent les espèces d'échassiers appelées limicoles qui se nourrissent d'invertébrés cachés dans le limon. Au large des côtes atlantiques, on retrouve une grande diversité d'animaux marins offrant le spectacle des sauts des grands dauphins, des dauphins à bosse ou des rorquals. Le Gabon regorge aussi d'animaux rares tels que le Pangolin du Gabon, le Picatharte ou encore le vautour à tête blanche. Mais l'activité de l'homme reste un danger pour certaines espèces.
En 2014, le Gabon pouvait se vanter de détenir la plus grande population d'éléphants de forêt en Afrique (32 000 - 35 000 individus) et aujourd'hui, à cause du braconnage intensif, 80 % des éléphants ont été abattus, soit 25 000 pachydermes. De plus, la déforestation et l'exploitation pétrolière menacent l'habitat de groupes de gorilles. Mais il est vrai que ces industries et activités humaines permettent aux gabonais d'avoir du travail et le défi pour les autorités est de développer son activité économique tout en essayant de préserver cette nature riche. Le Gabon est aussi le berceau de la vie sur Terre. On y a découvert, à Franceville en 2008, plus de 250 fossiles apportant la preuve de l’existence d’organismes multicellulaires il y a 2,1 milliards d’années. Cette découverte a bouleversé toutes les connaissances de l’homme sur les origines de la vie. Avant ça, les premières traces de vie complexes remontaient à 600 millions d’années. Le Gabon est appelé la Mecque de la biodiversité. Pourtant la préservation de ce milieu n'est pas encore assurée ! Il y a encore beaucoup de chemin à faire... Source : https://www.rtbf.be

socialshare

share on facebook share on linkedin share on pinterest share on youtube share on twitter share on tumblr share on soceity6

Faire un don

Ce site à but non lucratif qui fait de la ré information gratuite vous a plu ? …faire un don etc…