Écrit par  2017-10-10

Gabon Vert : Le Chef de l’Etat au contact des populations pour promouvoir la préservation de l’environnement

(0 Votes)

Libreville, 5 octobre 2017 (GabonInitiatives) – Les questions relatives à la protection de la Nature, aux changements climatiques et aux enjeux environnementaux sont, on le sait, des sujets importants dans l’action politique du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

A l’échelle du continent, le Gabon est désormais reconnu comme un promoteur indispensable dans la prise de décision commune en faveur du développement durable et de la cause environnementale ; des engagements honorés lors des travaux de la 16ème Conférence Africaine sur l’Environnement (CMAE) à Nairobi en juin dernier. Sur le plan local, l’Etat gabonais multiplie les démarches de réglementation pour le respect de la biodiversité, pour l’économie forestière et ne transige pas sur ses multiples responsabilités d’ordre écologique.

 

Des mesures d’assainissement ont été entreprises et des journées citoyennes décrétées pour motiver les populations à s’engager pour le bien être urbain.

Bientôt une agence délocalisée au quartier Nzeng Ayong ?

Cela suffit-il à susciter l’engouement nécessaire dans les quartiers pour présenter un Gabon Vert, et Propre ?

Selon certaines indiscrétions, les plus hautes autorités réfléchiraient sérieusement à mettre en place des agences de sensibilisation aux questions environnementales et écolo-urbanistes dans plusieurs secteurs clés de Libreville, d’autant que le Gabon est vice-président du bureau de cette 3ème session de l’ANUE au compte de l’Afrique.

Une étude d’impact sur les modalités d’implantation d’un bureau serait actuellement en cours au 6ème arrondissement de la capitale, quartier Nzeng Ayong-Fromager, où des efforts de nettoyage des voiries sont réalisés quotidiennement en vue de parfaire le paysage dudit quartier.

Le local de 6 pièces nécessiterait quelques travaux de réfection mais pourrait accueillir les associations alentours désireuses d’avoir plus de renseignements aux fins de participer à ce renouveau environnemental.

Cette lourde responsabilité, qui est du reste confortée par les attentes des citoyens gabonais ouvre une nouvelle ère porteuse d’espoirs pour un Gabon uni en matière d’environnement.

Elvire Bekale      

GI/17

socialshare

share on facebook share on linkedin share on pinterest share on youtube share on twitter share on tumblr share on soceity6

Faire un don

Ce site à but non lucratif qui fait de la ré information gratuite vous a plu ? …faire un don etc…